Bonjour Monsieur, non mon nom n’est ni “Sale pute” ni “Connasse”. Vous, je vous reconnais en revanche: ç’est “Frustré”, c’est ça?

“Femme de la rue”.

Entre les commentaires ulcérés d’aucuns sur le fait que le terme “allophone”ait été employé, ceux qui nient complètement la véracité du reportage et les sombres connes qui louent “leur soeurs islamistes” qui portent le voile et sont si pudiques, elles…A tous ceux-là je dis: Allez vous balader déguisés en femme ou avec une fille de votre connaissance à Anneseens et on verra si c’est du chiqué ce reportage et si la référence au groupe allophone n’est pas un simple fait qui n’appelle pas au racisme. Quant à vous pauvres idiotes qui pronez “la pudeur du voile” : d’une, où est le rapport avec la choucroute? Vous avez déjà vu beaucoup de Belges, Italiennes etc…voilées? Hein? Alors d’un coup parce que les hommes nous cassent les ovaires c’est la seule solution et peu importe l’aspect religieux du port du voile? Je veux bien que Rihanna et ses copines en fasse un peu trop mais bon, ça reste MTV et pas le boulevard Anspach. Aussi, jeunes filles prudes qui prônez la vertu sous forme de 3 mètres de tissu épais, venez faire un tour au Moyen Orient, on verra si votre mini-short ne fera pas figure de pudeur comparé aux tenues des musulmanes en soirée!
Miss Milquet, je peux comprendre qu’un tel reportage te mette un peu en situation de porte à faux. Tu es une femme de surcroît donc tu ne peux que compatir, vote oblige. Mais que tu prennes ton air de “Rhoooo mais c’es un scandale! Je n’en savais rien, on m’aurait caché ça??!!”, soit tu prends la population féminine pour une conne soit tu ne t’égares as au-delà du Chatelain et tu es donc en position un peu délicate pour t’exprimer sur la “diversité” de Bruxelles. Ah mais que je suis mauvaise langue, évidemment que tu peux, tu suis ça à la télévision!

Enfin, à tous ceux qui disent de ce reporatge qu’il est raciste, le message envoyé par une proposition de loi est encore pire alors, puisqu’il signifie que les hommes ne comprennent que la coercition. Inutile de préciser que de toutes façons, à moins de se promener avec un enregistreur et un appareil photo branchés en permanence il risque de nous être difficile de porter plainte ou d’ identifier notre “insulteur”.

Il n’en reste pas moins que c’est un vrai problème qui nécessite de vraies solutions avant que Bruxelles ne se retrouve avec une réputation pire que ce qu’elle n’a déjà et que sa population féminine ne lève le camp. Le quartier d’Annessens est quasi-impraticable pour les filles. C’est un fait. Maintenant planchez sur une solution qui implique toutes les personnes concernées aulieu de filer plus de boulot aux juristes et policiers qui ont déjà bien assez à faire comme ça.

Non, monsieur, mon nom n’est pas sale pute!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s